Renault

Retour

Espace F1 : un monospace surpuissant

Non, les monospaces ne sont pas tous ennuyeux, voilà ce que le constructeur français s'est attaché à prouver dès 1994 avec un concept-car pour le moins insolite : Le Renault Espace F1.

f1-renault-espace

 

Le Mondial de l'Automobile de 1994, a été pour la marque au losange l'occasion de fêter les 10 ans du célèbre Renault Espace. Pour l'occasion, un concept-car hors-norme a été dévoilé. Intitulé Renault Espace F1, le véhicule profite de l'ADN d'un monospace et de la motorisation d'une Formule 1 Williams-Renault FW15C de 1993. Une proposition hallucinante qui créa la surprise générale.

 

Un moteur taillé pour les pistes.

Profitant d'un V10 de 3,5 litres et de 40 soupapes, le Renault Espace s'est vu largement boosté pour atteindre le nombre incroyable de 820 chevaux. Combiné à une boîte de vitesse semi-automatique à six rapports, le monospace est désormais un véritable bolide. Grâce à sa carrosserie en fibre de carbone, l'Espace F1 profite de performance remarquable et atteignant les 100 km/h en seulement 2,8 secondes. En ce qui concerne la vitesse maximale, la sportive d'un nouveau genre atteint les 310 km/h. Pour supporter cette vitesse digne des véhicules les plus puissants, des freins en carbone-céramique ont été installés et permettent à la voiture de s'arrêter depuis 270 km/h en seulement 600 mètres.

 

renault-espace-f1

 

Une préparation spécifique

La carrosserie en fibre de carbone évoquée précédemment a été mise ne place par les ingénieurs de Renault pour diminuer le poids de l'Espace F1 : 1 300 kg. Plus que la carrosserie, les ingénieurs ont également installé un châssis composé de fibre de carbone. Cependant, un certain nombre de pièces ont également été empruntés au Renault Espace de seconde génération. Parmi celle-ci : le capot, le coffre, le toit ou encore les vitres. Le monospace profite ainsi d'un look sportif et d'une configuration aérodynamique sans pour autant perdre l'ADN du véhicule familial.

 

Un habitacle de compétition

À bord de ce monospace atypique, quatre sièges baquets individuels ont été mis en place et s'accompagne de l'équipement de sûreté nécessaire à un véhicule d'une telle puissance.  Particularité remarquable de l'habitacle : le moteur se situe au centre de la voiture, entre les deux sièges arrière. De quoi offrir au passager des sonorités incroyables.  

 

habitacle-renault-espace-f1

 

Aujourd'hui, ce concept-car est visible au musée de Matra, à Romorantin dans le Loir-et-Cher (41).